• contact@a-typik.com
  • 06 19 09 70 13
  • en
  • es
  • ja

Les Evènements d’A-typik

Les Mochilas Wayuù d'A-typik

Pas de commentaire

 

 

 

Nos mochilas sont faites à la main, la bourse est confectionnée uniquement au crochet.

La technique utilisée est le jacquard, ce qui est rarissime au crochet car le jacquard est un point compliqué et difficile, les femmes wayuu vous répondront en souriant et avec amusement : « tout est une question de mathématiques » !

Notre collection se compose donc de besaces réalisées au crochet, d’une main experte, par les femmes de la tribu wayuu.

Afin de mieux les connaitre et de mieux comprendre leur art, je passe chaque année plusieurs jours auprès d’elles dans le désert. 

Vous pourrez découvrir ci-dessus quelques photos de mon dernier voyage mais également visiter et cliquer sur « j’aime » si cela vous plait notre page Facebook ( https://www.facebook.com/pages/A-typik/240478746038262) qui relate nos évènements et contient plus de photos encore de nos voyages.

La tribu wayuu vit donc de façon éparse, par petits groupes de famille dans le désert.

Chaque ferme se compose de plusieurs huttes de cactus. Chacune de ces huttes a une fonction bien précise : la chambre, la cuisine et enfin la hutte de réception où l’on reçoit les voyageurs de passage, les aides de la fermes, les amis des uns ou des autres, pendant que les femmes elles se regroupent la plupart du temps dans la cuisine.

La cuisine est justement le lieu de tous les échanges, on y prépare le pdj au feu de bois ds 5h30 du matin, les déjeuners et diners, on y reçoit les amis les plus proche autour d’un petit café bien sucré et réchauffé lui aussi au feu de bois, cela lui confère un petit goût caramélisé absolument délicieux.

C’est aussi là que les hommes des alentours se retrouvent pour transformer les cônes de coton en pelotes, en échange d’un bon repas . les femmes quant à elles, installées dans les hamacs mis à disposition ou sur les fateuils de plastique recyclé (et oui !) se chargent de la confection de la besace (appelée communément Mochila.) elles vérifient la qualité des besaces, la qualités des bandoulières confectionnées la plupart du temps par les hommes en fléché (technique de tissage à l’aiguille) ou au métier à tisser. Les métiers à tisser se retrouvent dans l’ensemble des cuisine, il s’agit de deux trois rondins de cactus disposés en M à l’entrée de la cuisine, dans toutes les familles.

Ici chez les wayuu, il est essentiel qu’une femme sache crocheter. La philosophie de vie de chacune d’entre elles se retrouvent dans les motifs géométriques ou floraux de nos mchilas.

Généralement  chaque clan a ses propres motifs et  chaque clan dispose également de son propre patronyme en dessin ethnique. On peut ainsi observer dans le dessin du patronyme d’un clan, ses qualités, ses valeurs, ce qui distingue une famille d’une autre.

Dans cette partie oubliée de la Colombie et du reste du monde, on ne parle que wayunaïki.

L’espagnol est enseigné dans les écoles aux plus jeunes et se pratique lors des déplacement au village, si besoin.

Comme toutes les tribus du monde les wayuu vivent de peu de choses ! la vente des mochilas leur permet d’acheter les denrées nécessaires pour la vie dans le désert.

Ils possèdent des chèvres pour certains des vaches, des cochons noirs, des poules et des coqs ,un terrain où ils ont installé leurs huttes et ne voyage finalement que pour aller chercher de l’eau à la réserve naturelle qu’ils ont créé pour survivre parfois à plusieurs km voire plus de 3hrs de marche de leur lieu d’habitation.

Les enfants vont à l’école le matin, à pied, en bicyclette, en moto ou en camion accompagné d’un homme du clan. Les femmes ne conduisent pas.

La journée passe, à l’abri d’une chaleur torride, sous le toit de cactus.

A la tombée du jour, on rassemble les animaux dans l’enclos pour s’assurer qu’ils ne s’égarent pas pendant la nuit.

Après le diner, les soirées se poursuivent à discuter jusque tard dans la nuit allongés au fond du hamac.

Je vous souhaite une bonne lecture et partage la voie lactée au-dessus de nos têtes avec vous !

Qu’une étoile filante passe pour chacun d’entre nous….  

Cet hiver A-typik a décidé de vous réchauffer!!

Pas de commentaire

 

Nouvelle Collection Hiver 2014 A-typik

Nouvelle Collection Hiver 2014 A-typik

  L’ALPACA – l’accessoire luxe d’A-typik

 

En avril, Mai, Juin, Juillet derniers….. Quel froid !

Nous étions encore avec nos écharpes autour du cou, notre envie de soirée au coin du feu !! Mais où était donc le soleil ?? Il attendait sagement nos vacances ??

De ce fait, j’ai souhaité pouvoir vous proposer dès cet hiver une gamme luxe A-typik en Alpaca !

Pourquoi l’Alpaca ? Tout simplement parce que cette laine extrêmement douce et chaude me rappelle mes études en Argentine, un certain voyage au Chili et des milliers de km parcourus en Amérique latine. Parce que mon poncho acheté en Bolivie il y a plus de 20 ans (déjà !!!! oups !) n’a pas pris une peluche, ne s’est pas déformé et il est toujours magnifique !! L’Alpaca c’est cela, le luxe à l’état pur !

Je n’allais pas vous proposer un Poncho à lama comme le mien.. non, non ! Même s’il est vraiment superbe !.. quoi que !

Je souhaitais créer une  jolie collection, douce, féminine et ultra légère et très chaude pour les journées de folie de working girls que nous sommes !

J’ai donc fait appel à  une jolie équipe de stylistes talentueuses que j’admire pour me donner un coup de main pour ce nouveau projet ! Tout de suite emballées nous nous sommes appliquées à mettre en place cette jolie première collection d’hiver !

A-typik n’est pas une marque de mass market mais bien une marque de créateur qui souhaite avant tout vous faire plaisir en vous offrant une gamme d’accessoires 100%  fait main, collections originales et personnelles, 100% créées  exclusivement pour notre marque.

Je crois que le parie est réussi !

Je laisse les professionnels découvrir notre nouvelle gamme Luxe le week-end prochain au salon Who’s Next ! (Notre stand est le L30 /Hall 7.2)

Le salon luxe et fashion par excellence où nos produits ont une très jolie place !!

Si vous êtes un particulier, dès l’arrivée de notre stock, nos produits seront mis en ligne, en attendant vous pouvez également venir les découvrir à notre show room au 20, rue du Vieux Versailles – 78 000 Versailles…

Il fait encore froid !

Profitons en !

Voyage au pays de Frida

Pas de commentaire

fridaVous étiez impatients de la revoir depuis notre dernier salon professionnel !

Ces lignes géométriques, colorées et très tendances vous ont séduits, notre nouvelle collection 2014 se dévoile enfin ! Et pour notre plus grand bonheur elle accompagne une Artiste qui nous est chère !

La Collection Mexicana accompagne la sublime exposition « Frida, l’Art en Fusion »  portant sur Frida Kahlo qui a lieu en ce moment même à l’Orangerie, Jardin des Tuilerie de Paris et ce jusqu’au 13 janvier prochain. Profitez d’un prochain week end pour aller la visiter !

Nous vous recommandons la découverte ou re découverte de cette Artiste tumultueuse, fougueuse, si courageuse et magnifique !

Une peinture naïve de corps perdus, meurtris de douleur mais d’une beauté incroyable, Frida Kahlo nous a laissé une œuvre forte, colorée qu’André Breton, le pape du mouvement surréaliste  a comparé à « un ruban noué autour d’une bombe ».

Laissez-vous bercer par la Couleur des Emotions,

Laissez-vous porter par la Couleur d’un voyage au Mexique

Découvrez celle qui disait « je n’ai jamais peint mes rêves, j’ai peint ma réalité »

Laissez-vous entrainer dans le monde étrange et surprenant, festif, joyeux et tourmenté de la Maison Bleue de Coyoàcan, devenue  aujourd’hui Musée Mythique !

Offrez vous une Invitation pour le Voyage au Pays de Frida !!

La Collection Mexicana d’A-typik voyage également… et sera disponible dans votre boutique favorite distribuant notre marque dès la rentrée 2014 !!

El Dia de los Muertos !

Pas de commentaire

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Fêté les 1ers et 2 novembre, le Dia de los Muertos (le jour des morts) n’est pas une fête religieuse. Elle s’inspire à la fois d’une tradition chrétienne le 2 novembre pour la commémoration des fidèles défunts et d’une tradition précolombienne : le culte de la déesse des morts, Mictlantecuhtli !! On l’observe particulièrement au Mexique et dans le sud-ouest des Etats unis parmi la communauté d’origine mexicaine. Les festivités mexicaines commencent généralement le 31 octobre et se termine le 2 novembre, elle s’étend plus longuement du 25 octobre au 3 novembre dans certaines communautés indigènes.

Les rites dédiés aux ancêtres, dans les civilisations mésoaméricaines remontent à environ près de trois mille ans.

À l’époque pré hispanique il était également courant de conserver des crânes comme trophées de guerre et de les afficher lors de rituels pour symboliser la mort et la renaissance.

Peu de temps avant l’arrivée des Espagnols, à l’époque postclassique, les Aztèques pratiquaient deux fêtes des morts majeures : une pour les enfants (Miccaihuitontli), et une pour les adultes (Hueymiccalhuitl).

La petite fête était célébrée 20 jours avant la grande, au mois d’août, coïncidait avec la fin du cycle agricole du maïs, de la courge, des pois et des haricots.

Elle commençait avec la coupe du xócotl, un arbre dont on retirait l’écorce et qu’on décorait de fleurs.

Tout le monde y participait et faisait des offrandes à l’arbre pendant vingt jours.

Ces festivités étaient dédiées aux proches défunts. Elles étaient célébrées entre le neuvième et le dixième mois du calendrier solaire mexicain c’est-à-dire de juillet et d’août.

Elles étaient présidées par la déesse Mictecacihuatl, la Dame de la Mort, épouse du Seigneur de la terre des morts, Mictantecuhti.

Aujourd’hui dans les ruelles des villages mexicain et dans la capital, on mange des crânes en sucre, friandises de toutes sortes en forme de squelettes et l’on fabrique des personnages, dont le plus célèbre demeure La Catrina, un squelette de femme vêtue très élégamment.

Fascinée par les uses et coutumes et tout particulièrement de la culture sud-américaine depuis mes études en Argentine, j’ai gardé d’un autre voyage au Mexique il y a quelques années un souvenir impérissable et très marquant de cette culture.

De cet esprit latino est née toute une collection dont les boucles d’oreille Frida que nous diffusons depuis 2 ans maintenant et qui rencontrent un joli succès au côté des bracelets frida Baila (Frida danse)… A-typik vous souhaite un Buon Dia de los Muertos à tous !!

La collection Mexicana d’A-typik poursuit sa danse en 2014…..

Un voyage inoubliable…

Pas de commentaire

Ce diaporama nécessite JavaScript.

N’est ce pas le cas de tous nos voyages ?

Une odeur, un paysage magnifique, une musique au rythme chaleureux, un sourire resplendissant chaque instant, en l’espace d’une seconde nous ramène aux voyages tant aimés.

Dépaysement total,

Une terre chaude, humide, très vallonnée, des paysages qui ressemblent à ceux de la Suisse.

Une route incertaine, parfois parsemée d’embuches, de virages interminables, sous le soleil ou sous des trombes d’eau… il faut avancer.. .passer les ponts, les petites routes de terres, chronométrer la sortie de la route jusqu’à la propriété pour être certains d’arriver à bonne destination, de ne pas s’être trompé de chemin.

Loin des sentiers battus, la Colombie reste sauvage, parfois inexplorée, et les routes, fermes et  propriétés ne sont pas toujours indiquées.

Au levé du jour, c’est un étrange paysage de montagne verdoyante, luxuriante qui nous attend.

Là… dans la vallée, quelques buffles paissent, sortent à peine la tête des roseaux.

Une apparition presque magique, un arbre à calebasses !

Cet arbre à Totumo, si fantomatique dans ce paysage de montagne nous a inspiré pour faire une collection de bijoux pour une exposition sur Tarzan ! c’était déjà il y a quelques années…

L’univers Ethnique chic voyage lui aussi !

Les grenouilles ont chanté toute la nuit et au petit matin nous sommes bien reposés, nous pouvons enfin commencer notre ascension.

A travers la montagne, sur les terres des producteurs de café, nous les accompagnons, cherchons avec eux cette tagua, secrètement cachée aux pieds  des arbres tel un trésor…

C’est une matière surprenante, elle ne pousse absolument pas en ville, impossible de replanter cette graine et de la mettre sur votre terrasse, dans votre jardin.

Gélatineuse,  sans aucun goût on peut pourtant la boire et j’avoue… cela fait du bien, c’est extrêmement désaltérant !

Le repose du guerrier…Quelques heures plus tard, une fois redescendus à la propriété, sieste dans le hamac, préparation du diner,  jeux de cartes et échange sur nos deux mondes…

Une belle aventure, là au milieu de la forêt  avant de retourner à nos ateliers, travailler nos nouvelles collections

Une belle journée d’Amour et d’Amitié !

Pas de commentaire

vivamos

A quel moment est né le projet avec Vivamos?

En 2006, lors de la création de notre marque.

Comment avez-vous connu Vivamos ?

Lors d’un voyage à Bogotà, nous avons eu l’occasion de nous rendre à l’orphelinat pour une fête de parrainage pour les enfants. Là nous avons rencontré Ana Maria la directrice de Vivamos et la vingtaine d’enfants présents.

Nous avons été accueillis très chaleureusement. dans l’instant, il nous a paru évident de soutenir les enfants dans leur scolarité et dans leur vie de tous les jours.

C’est un projet que nous avons souhaité associé à A-typik, en plus de notre chartre éthique avec nos ateliers d’artisans.

Les enfants sont recueillis dans une maison, ils sont encadrés par des professionnels et accompagnés par des professeurs particuliers, tout au long de leur scolarité en parallèle de leurs études à l’école primaire, au collège , lycée .

A 16 ans, la Colombie prévoit un programme de formation professionnelle pour les jeunes adolescents.

Certains des enfants de Vivamos participent à ce programme actuellement. Ils ont choisis eux-mêmes leur domaine de compétence en fonction de leurs goûts et de la vie professionnelle future qu’ils souhaitent avoir.

Actuellement, une jeune fille est chez des éleveurs de chiens, une autre dans un atelier de cuir, encore une autre dans un atelier de tissage.

Régulièrement Ana Maria nous donne des nouvelles des enfants, de leur santé, de leur projet professionnel, de leur diplôme.

Grâce au soutien d’A-typik et de différents organismes c’est une nouvelle vie qui s’offre aux enfants recueillis par Vivamos.

Nous en sommes très fiers.

Chaque année, lors de nos différents passages à Bogotà, nous leur rendons visite. Nous leur offrons quelques cadeaux en plus des dons reversés par A-typik.

Il s’agit de petits cadeaux qui font plaisir tels que des livres, des peluches des jeux de sociétés, des cages de foot pour les garçons avec des ballons neufs.

Lors de notre dernière visite au moment des fêtes de noël, nous leur avons offert un mug pour chacun remplie de bonbons et de chocolats français.

Soutenir Vivamos, c’est également la beauté d’un sourire, une émotion intense et émouvante, d’un échange de regards, de dialogue avec les enfants comme avec l’équipe encadrante, c’est l’autre chemin vers le bonheur !!

Nous remercions Ana Maria et à ses collègues pour leur dévouement, merci également nos clients sans qui ce projet n’aurait pas pu être réalisé avec une si belle ampleur tout au long de ces années.

Le show Room s’habille de blanc !!!

Pas de commentaire

Non, non, non, je vous rassure, nous ne sommes heureusement pas encore sous la neige, nous finalisons tout simplement nos travaux d’embellissement!!

La Cour des Senteurs à ouvert au printemps, juste à côté de notre showroom, événement majeur pour Versailles ville de tous les Soleils !!

Les touristes arrivent en flânant dans notre rue, la douceur du soleil d’automne rayonne sur les façades ocres de la ville et nous avons décidé de nous faire une petite beauté pour cette rentrée !!

Plus que quelques jours de scotch sur le contour de nos vitrines, la sous-couche est faite, les peintres ont bien travaillé et dans quelques jours, la devanture de notre showroom sera toute neuve !

Encore quelques coups de pinceaux et nous pourrons inaugurer officiellement ce lieu magique !!

Déjà la nouvelle collection est arrivée, fabriquée en tout début d’été, elle a pris place sur les jolis présentoirs de la boutique, passez nous rendre visite et la découvrir si vous n’avez pas eu l’occasion de vous déplacer sur les derniers salons professionnels.

Elle est également disponible dans nos points de vente partenaires que nous remercions pour leur commande de rentrée !

Encore quelques photos à prendre et elle sera en ligne pour les plus frileuses d’entre vous quand les jours de pluie arriveront, ou pour celles bloquer au boulot, on sait ce que c’est !!

Nous vous accueillons avec plaisir tous les jours, sur rendez-vous ou aux heures d’ouverture de la boutique, à votre convenance !

Ce lieu vous est dédié, nous serons ravis de vous y retrouver et de discuter ensemble des dernières tendances

Tenez-vous informez, nous vous donnons rendez-vous également dans quelques jours à la fin des travaux pour un petit cocktail de bienvenue, expo photos à la clé sur notre dernier voyage et sur la fabrication de nos bijoux, sacs.. accessoires de mode, collections capsules pour celles qui souhaitent rester… A-typik !